Pourquoi choisir la France pour ses études supérieures [bs]

Découvrez tous les avantages que le système universitaire français offre aux étudiants internationaux.

L’enseignement supérieur français est l’un des meilleurs au monde

L’excellence de l’enseignement supérieur français est largement reconnue à travers le monde. Que ce soit dans le classement de Shanghaï, dans ceux du Financial Times, du Times Higher Education ou dans l’European Report on Science & Technologies de la Commission Européenne, des établissements français sont toujours au premier plan.

La France investit chaque année massivement dans l’enseignement et la recherche : l’éducation est le premier poste de dépenses du budget de l’Etat (plus de 20%).

Les succès industriels, technologiques et scientifiques français (espace, transport, médecine, mathématiques), le nombre de prix Nobel ou de médailles Fields, démontrent que la France est un pôle d’innovation et de recherche parmi les plus dynamiques.

Les établissements français délivrent des diplômes conformes aux normes européennes, basés sur une architecture commune appelée "LMD" (pour Licence, Master, Doctorat). Ces diplômes sont largement reconnus de par le monde.

Des études peu chères pour les étudiants grâce à l’investissement de l’Etat

Dans le monde, l’enseignement supérieur français est l’un des plus accessibles financièrement, car c’est l’Etat français qui finance la plus grande partie des frais :

- Dans les universités, les frais d’inscription sont de 200 à 400 euros par an, pour les Français comme pour les étrangers. En fait, une année d’étude coûte en moyenne 10000 euros par an. Mais c’est l’Etat français qui paye directement 95% de ces coûts, même pour les étrangers.
- Dans les écoles privées, les frais d’inscriptions peuvent être plus élevés.

En plus de cette prise en charge des frais d’études, l’Etat français propose des aides sociales et des bourses, y compris pour les étudiants étrangers.

La France accueille près de 300 000 étudiants internationaux.

La France est aujourd’hui au troisième rang mondial pour l’accueil des étudiants étrangers. Ils sont près de 300 000 (12% de l’effectif étudiant total), dont 25 000 doctorants. En dix ans, le nombre d’étudiants étrangers en France à augmenté de 75 % !

La France mène depuis toujours une politique d’égalité de traitement des étudiants français et étrangers. Les étudiants étrangers - quelle que soit leur nationalité - bénéficient en France des mêmes droits et des mêmes avantages que les étudiants français. Ainsi, les frais d’inscription sont identiques pour tous. Tous les étudiants bénéficient des mêmes droits sociaux (assurance santé, aide au logement), quelle que soit leur origine.

Des études en français ou en anglais

La plupart des programmes d’études en France se font en français et sont destinés à des étudiants qui disposent déjà de connaissances dans cette langue.

Mais les universités françaises proposent de plus en plus de programmes en anglais, en particulier en Master et Doctorat. Pour intégrer ces programmes, les étudiants n’ont pas besoin de connaître le français. Ils l’apprendront une fois sur place, au contact avec les étudiants français.

Dans les deux cas, étudier en France, c’est l’occasion de rejoindre 250 millions de francophones. Le français, c’est aussi la deuxième langue de travail de l’Union européenne, et l’une des six langues officielles de l’ONU et de la plupart des organisations internationales.

Pour plus de renseignements (formations proposées, en français et en anglais, par niveau et par discipline ; possibilité de financements, etc.) :
- Consultez le site de www.campusfrance.org (en français et en anglais)
- Contactez Campus France Bosnie-Herzégovine, présent à Sarajevo et Banja Luka
Logo CampusFrance - JPEG

Dernière modification : 09/12/2016

Haut de page